Le certificat Q19 : un outil de prévention incendie

Réalisation d'une vérification Q19

Réalisation d'une vérification Q19

Le certificat Q19 est de plus en plus souvent exigé par les assurances. Celui-ci vient compléter le certificat Q18 dans le cadre des contrôles électriques et informer sur la possible émergence de risques d’incendies d’origine électrique dans les établissements.

Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur le Q19.

Q19 et réglementation APSAD D19 : de quoi s’agit-il ?

Le certificat Q19 est une attestation délivrée par un expert à la suite d’une vérification des installations électriques par thermographie infrarouge.

Efficace et sans coupure, la thermographie infrarouge est une technologie qui permet de détecter les échauffements anormaux, invisibles à l’œil nu. Ces derniers sont caractéristiques d’une anomalie qui risque de provoquer une coupure électrique, un incendie ou encore une explosion.

L’expert qui procède à la vérification Q19 doit être titulaire du certificat d’aptitude délivré par le Centre National de Prévention et de Protection (CNPP).

La vérification Q19 doit être réalisée conformément au cahier des spécifications techniques D19 de l’Assemblée Plénière des Sociétés d’Assurances Dommages (APSAD).

Le compte-rendu Q19 détaille (photographies incluses) tous les dysfonctionnements éventuels. Le Q19 est un excellent outil pour savoir précisément comment éradiquer durablement les anomalies d’origine électrique.

Cette maintenance préventive a pour but de contrôler les équipements électriques (disjoncteurs, contacteur, relais, sectionneur, etc.).

La vérification Q19 permet en effet de détecter rapidement d’éventuels problèmes de :

  • Mauvaises connexions,
  • Surcharges,
  • Déséquilibre de phases,
  • Contacts défaillants,
  • Sous calibrage,
  • Etc.

Bon à savoir : La liste du CNPP des opérateurs diplômés en thermographie infrarouge est accessible à tous.

Le prix d’un contrôle Q19 varie en fonction de l’étendue du site à visiter ou du nombre de connexions à visualiser par thermographie infrarouge.

Pourquoi votre assureur est-il susceptible de vous demander le certificat Q19 ?

Généralement demandé par votre assureur, le certificat Q19 est régi par la réglementation APSAD D19. Cette réglementation établit un cahier des charges pour la réalisation des contrôles d’installations électriques par thermographie infrarouge.

La périodicité du contrôle Q19 est adaptée à chaque entreprise en fonction du type d’activité, en concertation entre l’assureur et l’assuré. Il s’agit généralement d’un contrôle annuel.

La vérification Q19 est pour un assureur un contrôle de suivi essentiel. Celle-ci lui permet de s’assurer que l’assuré est vigilant. L’assureur doit avoir la preuve que vous vous engagez en permanence à mettre en place des moyens de protection et des mesures de prévention pertinents.

Le certificat Q19 est-il obligatoire ?

Le compte-rendu Q19 n’est pas exigé par la réglementation de la protection contre le risque électrique dans les ERP. Celui-ci n’est donc pas obligatoire.

Cependant, les assureurs ou leurs courtiers peuvent vous le demander.

Notons que le contrôle Q19 vient en complément du contrôle périodique des installations électriques Q18 qui peut également être exigé par votre assureur.

En conclusion, le certificat Q19 vous permet d’assurer la sécurité de vos travailleurs, des occupants et du public. L’électricité est en effet une des premières causes d’incidents dans les entreprises.

Pour plus d’informations :

A propos de l'auteur Adrien Lafond

Pendant près de 5 ans, Adrien a été dans l'équipe des contrôleurs d'Anco, pour des projets de construction allant de la maison individuelle à la tour de 20 étages. Passionné de nouvelles technologies et initiateur de ce blog, il est maintenant responsable de la communication d'Anco en télétravail.

    Professionnels, on vous recontacte