PS 92 : les règles de construction parasismique

Norme PS92 : découvrir les règles de construction parasismique

Norme PS92 : découvrir les règles de construction parasismique

Imposées pour les bâtiments par l’arrêté du 29 mai 1997, les règles PS92 de construction parasismique ont évolué au fil du temps.

En effet, ces règles ont fait l’objet d’un amendement NF P 06-013/A1 paru en février 2001 qui corrigeait plusieurs erreurs de la version AFNOR. Puis, le 31 octobre 2012, l’Eurocode 8 a remplacé les règles parasismiques PS92. Décryptage.

PS92 : zoom sur les règles de construction parasismique

L’objectif des règles parasismiques PS92 est de conférer aux ouvrages un niveau de protection optimal contre les séismes. Lesdites règles ont pour vocation de limiter les probabilités d’effondrement des bâtiments ou de désordre structural majeur en cas de séisme.

Les dispositions spécifiques des règles parasismiques PS92

Les dispositions des règles PS92 portent sur trois aspects majeurs :

  • Les articles 4.3 et 4.4 introduisent des spécifications d’ensemble qui concernent le traitement de l’interface entre le sol et la structure,
  • L’article 6.3.2 introduit un coefficient de comportement des éléments de structure. Cet article rend possible l’évaluation du comportement élasto-plastique des éléments de structure sujets à une action sismique,
  • Plus globalement, les règles parasismiques PS92 apportent des détails constructifs. Ces derniers améliorent la ductilité et le liaisonnement des éléments entre eux.

Remplacement des règles PS92 par l’Eurocode 8

La majorité des Eurocodes (calcul du béton, du bois, du métal) ont été rédigés il y a plusieurs années. Cependant, les Eurocodes en question étaient incompatibles avec la norme parasismique PS92, pourtant légitime. De ce fait, les acteurs de la construction ont dû patienter jusqu’à la promulgation de l’Eurocode parasismique, c’est-à-dire l’Eurocode 8.

Le passage à l’Eurocode 8 représente une étape majeure, car, dans son sillage, c’est la totalité des 10 Eurocodes en vigueur qui est devenue obligatoire en zone sismique, soit un ensemble de 60 normes de construction. Les nouvelles règles de construction parasismique incluent vingt années de progrès, d’amélioration et de compréhension des phénomènes sismiques.

Les différents Eurocodes applicables en zone sismique

En 2021, l’Eurocode 8 est la seule norme de construction applicable pour les chantiers se situant dans une zone potentiellement sujette à des séismes. En outre, tous les autres Eurocodes sont désormais applicables en zone sismique. Ces derniers sont regroupés en dix familles :

  • Eurocode 0 : Bases de calcul des structures (EN 1990),
  • Eurocode 1 : Actions sur les structures (EN 1991),
  • Eurocode 2 : Calcul des structures en béton (EN 1992),
  • Eurocode 3 : Calcul des structures en acier (EN 1993),
  • Eurocode 4 : Calcul des structures mixtes acier-béton (EN 1994),
  • Eurocode 5 : Conception et calcul des structures en bois (EN 1995),
  • Eurocode 6 : Calcul des ouvrages en maçonnerie (EN 1996),
  • Eurocode 7 : Calcul géotechnique (EN 1997),
  • Eurocode 8 : Calcul des structures pour leur résistance aux séismes (EN 1998),
  • Eurocode 9 : Calcul des structures en aluminium (EN 1999).

Depuis novembre 2012, toutes les demandes de permis de construire en zone sismique sont établies en prenant en compte l’Eurocode 8, les règles de construction PS92 étant obsolètes.

La nouvelle norme permet l’harmonisation des constructions parasismiques à l’échelle européenne. Il s’agit d’un défi qui est communément relevé par l’ensemble des ingénieurs, professionnels du bâtiment et artisans responsables de la mise en place des dispositions constructives.

A propos de l'auteur Adrien Lafond

Pendant près de 5 ans, Adrien a été dans l'équipe des contrôleurs d'Anco, pour des projets de construction allant de la maison individuelle à la tour de 20 étages. Passionné de nouvelles technologies et initiateur de ce blog, il est maintenant responsable de la communication d'Anco en télétravail.

    Professionnels, on vous recontacte