Tout savoir sur les fissures des constructions

Evaluer la gravité d'une fissure sur une construction

Evaluer la gravité d'une fissure sur une construction

Les fissures sur une construction sont très courantes et n’impactent généralement que l’esthétisme d’un bâtiment. Certaines fissures peuvent cependant être dangereuses sans la mise en place d’un traitement adéquat.

Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir concernant les fissures sur les constructions. Notez que ces fissures peuvent avoir une importance particulière dans le cas d’une construction parasismique.

Quelles sont les causes des fissures sur les constructions ?

Les constructions sont continuellement soumises à des mouvements de natures diverses. Ces derniers sont habituellement d’une intensité tellement faible qu’aucune répercussion n’est directement perceptible.

Des fissures sont susceptibles de se former lorsque la construction n’est pas capable d’absorber efficacement ces mouvements. Autrement dit, des fissures apparaissent sur un des éléments de la construction lorsque les contraintes subies dépassent la résistance de l’élément.

Les origines de ces mouvements sont diverses :

  • Les mouvements du sol causés par un glissement de terrain, un séisme ou encore un tassement,
  • Une dégradation des fondations du bâtiment (érosion du béton, décomposition des briques d’argile, etc.),
  • Les mouvements liés à l’humidité qui provoquent la dilatation et la contraction des matériaux,
  • Les mouvements thermiques qui provoquent la dilatation et la contraction des matériaux en fonction des changements de température,
  • La croissance d’un arbre à proximité de la construction : les racines poussent sous les fondations de la maison et peuvent créer un mouvement suffisamment intense pour créer une fissure,
  • Etc.

Il est indispensable de déterminer l’origine de la fissure sur une construction pour pouvoir la traiter efficacement.

Les différents types de fissures

Les fissures sur les constructions sont généralement divisées en deux types : les fissures structurelles et les fissures superficielles.

Les fissures structurelles

Les fissures structurelles peuvent apparaître pour plusieurs raisons telles qu’une conception incorrecte ou une surcharge des éléments structurels du bâtiment.

Ce type de fissure représente un véritable risque pour l’intégrité structurelle de la construction.

Il s’agit habituellement de fissures dont l’épaisseur est supérieure à deux millimètres.

Une fissure structurelle peut émerger sur les murs de fondation, les poutres, les dalles ou les poteaux.

Les fissures superficielles

Les fissures superficielles ne menacent pas l’intégrité structurelle d’une construction. Celles-ci sont généralement causées par le retrait du béton durant le processus de séchage.

Il s’agit dans la plupart des cas de fissures très fines qui ne font pas plus que deux millimètres d’épaisseur.

Ces fissures ne sont néanmoins pas toujours sans gravité. Certaines fissures superficielles verticales peuvent notamment provoquer des fuites dans les étages inférieurs d’une construction.

Une fissure superficielle peut se transformer en fissure structurelle sans un traitement adéquat. Cela se produit lorsque de l’eau s’infiltre dans la fissure, détériore le béton interne et élargit la fissure.

La taille des fissures sur les constructions

Les fissures sur les constructions sont également classifiées en fonction de leur taille :

  • Les microfissures sont fines et étroites avec une largeur inférieure à 0,2 millimètre,
  • Les fissures fines ont une largeur comprise entre 0,2 et 2 millimètres,
  • Les grosses fissures ou lézardes ont une largeur supérieure à 2 millimètres.

Plus l’ouverture de la fissure est importante, plus les risques sont élevés. Les grosses fissures sont généralement provoquées par des problèmes structurels importants.

Il est néanmoins très important de surveiller l’évolution d’une fissure dans le temps, quelle que soit sa taille.

La forme des fissures sur les constructions

Les fissures peuvent également être catégorisées en fonction de leur forme :

  • Verticale,
  • Horizontale,
  • Oblique,
  • Traversante,
  • En escalier.

Les fissures en forme d’escalier ou traversantes sont celles qui ont le plus de chance d’être structurelles.

Une fissure traversante est une fissure qui traverse l’enduit, mais également le bâti.

Comment connaître la gravité d’une fissure sur une construction ?

Il est nécessaire de déterminer s’il s’agit d’une fissure structurelle ou superficielle pour connaître la gravité d’une fissure sur une construction.

Une fissure structurelle requiert une grande vigilance et peut être identifiée en observant plusieurs points :

  • La forme de la fissure : les fissures en escalier et/ou traversantes sont généralement structurelles,
  • Les fissures structurelles peuvent être accompagnées de problèmes liés à l’ouverture des menuiseries (portes et fenêtres),
  • Une inclinaison ou une déformation du sol est un autre symptôme d’une fissure structurelle.

Il est recommandé de faire appel à un expert en fissures en cas de doute sur la nature de la fissure.

Les fissures évolutives qui s’agrandissent avec le temps nécessitent également une prise en charge par un professionnel compétent.

Que faire en cas de fissure sur une maison neuve ?

Le propriétaire d’une maison neuve dispose de plusieurs recours en cas de fissures.

Il peut utiliser la garantie de parfait achèvement qui est valable durant un an après la réception de travaux. Le propriétaire peut exiger une réparation des fissures superficielles et structurelles de la part du constructeur.

Le propriétaire peut également avoir recours à la garantie décennale en cas de fissures qui compromettent la solidité de la maison. Cette garantie a une durée de 10 ans après la réception des travaux et il incombe au constructeur de réparer les dommages constatés.

La garantie décennale ne couvre cependant pas les fissures superficielles, car celles-ci ne compromettent pas la solidité de la maison.

Si les fissures sont le résultat d’une catastrophe naturelle comme des inondations ou un séisme, le constructeur n’a pas l’obligation de réparer les fissures. Le propriétaire doit prendre contact avec son assureur pour faire fonctionner la garantie catastrophes naturelles de son assurance.

Fissures & séismes

L’une des causes principales de la formation de fissures sur une construction est le mouvement du sol.

Un séisme est un phénomène naturel qui entraîne des mouvements de va-et-vient du sol. Ces mouvements se répercutent sur les constructions et peuvent provoquer des fissures, notamment dans le cas d’effets de site.

L’apparition de fissures sur des constructions est donc étroitement liée aux séismes.

Que faire en cas de fissures sur une construction après un séisme ?

Les fissures qui apparaissent sur une construction à la suite d’un séisme sont systématiquement structurelles. Il est dès lors indispensable de contacter un expert en fissures afin d’évaluer la gravité de la situation.

L’expert émet certaines recommandations afin d’assurer la solidité de la construction et la sécurité des occupants et du voisinage.

Il est conseillé de se rendre à la mairie pour signaler les dégâts causés par le séisme. L’objectif de cette démarche est que les autorités compétentes constatent l’état de catastrophe naturelle.

Vous pouvez faire marcher la garantie catastrophes naturelles de votre assurance si l’état de catastrophe naturelle est constaté par les autorités.

Pour en apprendre plus sur les constructions parasismiques :

Questions fréquentes à propos des fissures de construction

Ma maison neuve se fissure, que dois-je faire ?

Si une fissure apparaît moins d’un an après la livraison de votre maison, vous pouvez utiliser la garantie de parfait achèvement. Si la fissure apparaît plus tard, vous avez 10 ans pour faire jouer la garantie décennale.

Comment évaluer la gravité d’une fissure ?

Pour évaluer la dangerosité d’une fissure, il convient de savoir s’il s’agit d’une fissure superficielle ou structurelle. Seules les fissures structurelles menacent la solidité du bâtiment. La taille et la forme des fissures est également à prendre en compte.

A propos de l'auteur Adrien Lafond

Pendant près de 5 ans, Adrien a été dans l'équipe des contrôleurs d'Anco, pour des projets de construction allant de la maison individuelle à la tour de 20 étages. Passionné de nouvelles technologies et initiateur de ce blog, il est maintenant responsable de la communication d'Anco en télétravail.

    Professionnels, on vous recontacte