Tout savoir de la sécurité sur un chantier de construction

Homme qui s'occupe de la sécurité sur un chantier

Homme qui s'occupe de la sécurité sur un chantier

La santé et la sécurité des personnes sont deux éléments essentiels à prendre en compte sur n’importe quel chantier de construction. Il s’agit d’un travail de longue haleine demandant une totale implication de l’employeur, de la conception du projet jusqu’à la réception des travaux par le client.

Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur la sécurité sur chantier afin d’assurer la protection des différents intervenants et de répondre aux normes en vigueur.

L’importance de la sécurité sur un chantier

Un chantier de construction est un lieu particulièrement accidentogène. Les travailleurs sont, en effet, exposés à de nombreux risques durant leur intervention sur chantier.

La mise en place de mesures de sécurité appropriées est donc primordiale afin de réduire les risques d’accident. Les moyens de sécurité utilisés doivent également assurer la sécurité des personnes étrangères au chantier.

L’entreprise responsable du chantier bénéficie de plusieurs avantages en adoptant des règles de sécurité adaptées :

  • Conformité avec la réglementation relative à la sécurité des travailleurs afin d’éviter de lourdes amendes, voire des poursuites judiciaires,
  • Réduction des pertes de temps et d’argent à la suite d’un accident pouvant paralyser l’avancement des travaux ou endommager de l’équipement,
  • Bonne réputation dans le secteur,
  • Augmentation de la productivité grâce à un environnement de travail sûr.

Les risques

Les chantiers de construction sont particulièrement dangereux du fait de la présence de nombreux intervenants au même moment.

Les matériaux ainsi que les équipements utilisés pour réaliser les travaux sont également considérés comme dangereux.

Les risques et les accidents de travail les plus courants sur un chantier sont :

  • Les chutes de hauteur (échelle, échafaudage, toit, etc.),
  • Les risques de glissades et de trébuchements liés aux déplacements sur des surfaces humides, sales ou nivelées,
  • Les accidents liés à la conduite d’engins lourds,
  • Les risques liés à une exposition prolongée à un bruit excessif,
  • Les chutes d’objets,
  • Les effondrements,
  • Les électrocutions,
  • Les produits chimiques,
  • Les glissements de terrain.

La sécurité sur les chantiers de construction

La sécurité sur les chantiers de construction consiste avant tout à déceler de manière préventive les risques éventuels auxquels les intervenants s’exposent.

Les parties en charge de la sécurité doivent tout mettre en œuvre afin de protéger les travailleurs et les personnes étrangères au chantier contre ces risques.

Qui est responsable de la sécurité du chantier ?

La mise en place, le contrôle et le respect des règles de sécurité sur un chantier sont la responsabilité de plusieurs intervenants.

L’employeur

L’employeur doit bien entendu veiller à la sécurité de ses travailleurs sur le chantier en mettant en place des moyens d’information, de prévention et de formation.

Les travailleurs doivent être informés sur les règles et consignes de sécurité applicables sur le chantier de BTP et suffisamment formés.

L’employeur a également l’obligation de fournir aux travailleurs l’équipement de protection nécessaire à la réalisation de leurs missions en toute sécurité. Les installations, les machines et les équipements doivent être régulièrement vérifiés et maintenus aux normes.

Les travailleurs

Les travailleurs ont l’obligation de respecter les instructions générales données par leur employeur en matière de sécurité. Ils sont, en effet, responsables de leur propre sécurité, mais également de celle de leurs collègues.

En cas d’accident sur un chantier suite au non-respect des mesures liées à la sécurité, la responsabilité pénale du travailleur peut être engagée.

Le coordonnateur SPS

Un coordonnateur Sécurité et Protection de la santé (SPS) doit obligatoirement être désigné par le maître d’ouvrage dès que plus de deux entreprises différentes travaillent sur un même chantier.

Sa mission est de veiller à la sécurité et à la protection de tous les intervenants travaillant sur un chantier de construction.

Assurer la sécurité sur un chantier

Assurer la sécurité sur un chantier demande du temps et nécessite le respect de plusieurs étapes essentielles.

L’évaluation des risques

L’évaluation des risques est réalisée par l’employeur et le coordonnateur SPS avant le début du chantier.

Ils identifient les risques et déterminent les activités considérées comme dangereuses. La prévention pour assurer la sécurité sur un chantier est donc primordiale afin de contourner ou de diminuer au maximum les risques d’accident.

La mise en place des mesures de prévention

Une fois les mesures de prévention décidées, l’employeur doit s’occuper de leur mise en place.

Il peut notamment s’agir :

  • De qualifier et d’informer les travailleurs,
  • D’installer des panneaux de signalisation,
  • De placer des séparations entre les travailleurs et les machines lourdes en action,
  • De placer des grillages tout autour du chantier afin d’empêcher l’intrusion de personnes étrangères au projet,
  • De la rédaction d’une fiche de données de sécurité afin de prévenir les risques chimiques,
  • De l’installation d’extincteurs à des endroits stratégiques,
  • Etc.

La fourniture des équipements de protection

L’employeur doit fournir des vêtements et des accessoires adaptés afin d’assurer la sécurité physique des employés sur le chantier.

Les outils ainsi que les machines utilisés sur le chantier doivent être maintenus dans de bonnes conditions afin d’assurer un travail propre et sécuritaire.

La réalisation d’entretiens réguliers sur l’ensemble des machines permet de réduire drastiquement les risques d’accident sur les chantiers.

Contrôle continu de la sécurité du chantier

L’employeur et le coordonnateur SPS ont la responsabilité de contrôler le respect des mesures de sécurité par l’ensemble des intervenants.

Ils doivent également veiller à :

  • Adapter les horaires en fonction des conditions climatiques (canicule, gel, etc.),
  • Maintenir le chantier le plus propre possible,
  • Mettre à disposition des travailleurs un lieu de pause couvert.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à consulter notre article sur le coût horaire d’un coordonnateur SPS.

Le contrôle d’un chantier de construction doit être réalisé de manière rigoureuse.

A propos de l'auteur Adrien Lafond

Pendant près de 5 ans, Adrien a été dans l'équipe des contrôleurs d'Anco, pour des projets de construction allant de la maison individuelle à la tour de 20 étages. Passionné de nouvelles technologies et initiateur de ce blog, il est maintenant responsable de la communication d'Anco en télétravail.

    Professionnels, on vous recontacte