Les consignes de sécurité sur un chantier de BTP

Application des consignes de sécurité sur un chantier de BTP

Application des consignes de sécurité sur un chantier de BTP

Ouvriers, travailleurs et visiteurs encourent d’énormes risques sur un chantier de BTP. Non seulement l’utilisation d’engins et de machines de chantier représente un danger constant, mais les risques d’accidents de travail augmentent lorsque les travailleurs sont présents en grand nombre.

Pour garantir la sécurité de tous, l’application de règles de sécurité est primordiale. Voyons quelles sont précisément les consignes de sécurité à respecter sur un chantier de BTP.

Consignes de sécurité sur un chantier de BTP : des responsabilités partagées

En matière de sécurité sur un chantier de BTP, la majeure partie des responsabilités pèse sur les épaules de l’employeur. En effet, ce dernier est tenu d’une obligation de résultat concernant la sécurité de ses employés.

Les responsabilités de l’employeur en matière de sécurité

Outre le fait de devoir informer tous ses ouvriers sur les règles de sécurité en vigueur, l’employeur doit fournir à ses hommes un certain nombre de documents obligatoires :

De plus, l’employeur est tenu de réaliser l’affichage des consignes de sécurité sur les différents sites de travail. Il doit également assurer la vérification régulière de l’ensemble des installations et machines, en plus de leur maintien aux normes.

Pour finir, l’employeur doit mettre à la disposition de ses ouvriers les équipements de protection et matériels nécessaires pour assurer leur sécurité au quotidien.

Notez que l’employeur a parfois l’obligation de faire appel à un coordonnateur SPS.

Responsabilités des salariés et sécurité sur le chantier

Si l’employeur est responsable de la sécurité collective sur le chantier de BTP, le salarié doit quant à lui veiller à sa propre sécurité ainsi qu’à celle de ses collègues. L’article L.4122-12 du Code du Travail stipule d’ailleurs que « Tout salarié a une obligation de sécurité pour lui et les autres ».

Par conséquent, l’ouvrier est tenu de respecter chaque consigne de sécurité sur le chantier de BTP et doit utiliser le matériel qui lui a été fourni avant son entrée dans le site d’intervention.

Les équipements de sécurité sur un chantier de construction/BTP

Selon la nature du chantier, plusieurs types d’équipements de sécurité doivent être utilisés. Notons qu’il existe des équipements de protection individuelle (EPI) et des équipements de protection collective (EPC).

Les équipements de protection individuelle

L’employeur doit fournir à ses employés des vêtements et accessoires qui leur sont réservés. En effet, selon le Code du Travail : « L’employeur met à la disposition des travailleurs les équipements de travail nécessaires, appropriés à la tâche à réaliser ou convenablement adaptés à cet effet, en vue de préserver leur santé et sécurité. »

Voici les équipements en question :

  • Des combinaisons de travail,
  • Des casques de sécurité,
  • Des lunettes de protection,
  • Des gants adaptés à chaque type de risques,
  • Des chaussures de sécurité,
  • Des protections auditives,
  • Des masques de chantier,
  • Des gilets de visualisation,
  • Des dispositifs anti-chute.

Les équipements de protection collective

L’employeur doit utiliser une signalétique précise pour garantir la sécurité du chantier. Il doit également aménager ce dernier à l’aide du matériel adéquat afin de délimiter les zones stratégiques :

  • Des plots,
  • Des bandes de sécurité,
  • Des panneaux de signalisation.

Parmi les équipements de protection collective visant à garantir la sécurité de l’ensemble des équipes déployées, nous pouvons trouver :

  • Des capots,
  • Des caissons acoustiques,
  • Des systèmes d’aspiration,
  • Des extincteurs,
  • Des filets de sécurité,
  • Des échafaudages,
  • Des garde-corps.

À noter que depuis quelques années, les accidents de travail ont fortement baissé en France grâce à la multiplication des règles de prévention des risques pour augmenter la sécurité sur les chantiers de BTP.

Malgré tout, des accidents, souvent facilement évitables, continuent de survenir sur les chantiers de BTP. Selon la loi, tout manquement aux consignes de sécurité par l’employeur ou l’un de ses employés peut entraîner une faute passible de sanctions disciplinaires et de condamnations pénales.

Pour en savoir plus à propos de la sécurité sur les chantiers :

A propos de l'auteur Adrien Lafond

Pendant près de 5 ans, Adrien a été dans l'équipe des contrôleurs d'Anco, pour des projets de construction allant de la maison individuelle à la tour de 20 étages. Passionné de nouvelles technologies et initiateur de ce blog, il est maintenant responsable de la communication d'Anco en télétravail.

    Professionnels, on vous recontacte