Construction durable et environnement : tout ce qu’il faut savoir

Construction durable respectueuse de l'environnement

Construction durable respectueuse de l'environnement

Le secteur de l’immobilier participe activement au changement climatique. Afin de limiter son impact sur l’environnement, il est nécessaire de se tourner vers la construction durable.

La construction durable, également appelée “écoconstruction” a, en effet, pour but de réduire significativement les atteintes à l’environnement des ouvrages déjà bâtis et à bâtir.

Zoom sur la construction durable !

Construction durable et environnement : de quoi s’agit-il exactement ?

Construire durable, c’est considérer l’ouvrage dans son ensemble, c’est-à-dire de la fabrication des matériaux à la déconstruction du bâtiment en fin de vie.

La construction durable consiste donc à se tourner vers des matériaux de construction recyclables ou réutilisables.

L’écoconstruction vise notamment à :

  • Préserver les ressources (matières premières, énergie, eau),
  • Lutter contre le réchauffement climatique (émission de gaz à effet de serre),
  • Limiter les déchets et autres pollutions,
  • Privilégier le confort et la santé des habitants.

Comment construire durable et protéger l’environnement ?

Les matériaux à privilégier

Pour construire durable, il est nécessaire de donner la priorité aux matériaux de construction durables et recyclables tels que :

  • Le chanvre,
  • La brique de terre crue,
  • La fibre de bois,
  • La ouate de cellulose,
  • La laine de mouton,
  • Les pierres,
  • La paille.

La construction durable prône l’utilisation des énergies renouvelables et naturelles comme :

  • L’énergie solaire passive,
  • Les panneaux photovoltaïques,
  • Les chauffe-eau solaires,
  • Les éoliennes,
  • L’énergie hydraulique (turbine hydraulique, les moulins à eau),
  • Etc.

La construction durable prône également l’utilisation de toutes les énergies issues de la biomasse, telles que :

  • Le bois,
  • Le biogaz,
  • Le compostage.

Bon à savoir : la norme RE 2020 oblige chaque nouvelle construction à produire plus d’énergie que celle-ci n’en consomme.

L’emplacement

Le territoire sur lequel le bâtiment ou la maison sera construit est également un élément déterminant.

Construire au milieu de la forêt ou sur une terre agricole, à plusieurs kilomètres de transports collectifs n’a pas de sens si vous avez besoin de les utiliser de manière régulière. L’impact écologique sera moindre si votre logement est situé à proximité des transports collectifs.

Les bonnes raisons de choisir une construction et un habitat durable

La construction durable a un impact positif à la fois sur l’environnement et sur la qualité de vie des habitants.

Les avantages de la construction durable pour les habitants

Les principaux avantages pour les habitants sont :

  • Un environnement plus sain (meilleure qualité de l’air intérieur),
  • Un plus grand confort de vie (isolation acoustique et thermique, gestion optimisée des sources d’énergie et de la luminosité, etc.),
  • Des coûts d’énergie réduits après amortissement des investissements.

Pour l’environnement

Sur le plan environnemental, notons que la construction durable donne la priorité aux matériaux locaux, renouvelables, bio-sourcés et recyclables.

Celle-ci offre une conception axée sur la préservation des ressources (gestion de l’eau) et une optimisation de l’adaptation au contexte (climat, exposition, etc.) et des dispositifs d’isolation.

La réglementation autour de la construction durable

Depuis le 1er janvier 2021, toute construction neuve doit respecter la norme RE 2020. Celle-ci devait être applicable à l’ensemble des constructions neuves le 1er janvier 2021. Cependant, face aux inquiétudes des professionnels du bâtiment, la norme n’a été rendue effective qu’au 1er janvier 2022.

Voici quelques-unes des mesures imposées par cette norme à retenir :

  • Tout nouvel habitat individuel neuf devra consommer moins de 4 kilos “équivalent CO2” par mètre carré par an,
  • Les acteurs du bâtiment doivent prendre en compte l’impact de la fabrication des matériaux et des équipements.

Avec cette nouvelle norme, le gouvernement souhaite privilégier l’électricité bas carbone.

Le label E+ C-

Le label français “Energie + Carbone -” (E+ C-) a été créé en 2016.

Ce label ne s’adresse pas qu’à l’habitat, que celui-ci soit individuel ou collectif. Le label E+ C- s’adresse également au commercial et au tertiaire.

Ce label peut s’obtenir auprès de plusieurs organismes chargés de vérifier le bon respect des normes.

La rénovation éco-responsable d’un bâtiment existant

La construction durable ne se limite pas aux bâtiments neufs, celle-ci concerne également les chantiers de restauration, de rénovation et de réhabilitation.

La loi de novembre 2018 portant sur l’Évolution du Logement, de l’Aménagement et du Numérique (ELAN) fixe des objectifs de réduction de la consommation d’énergie finale des bâtiments tertiaires (commerces, bureaux, santé, enseignement, etc.) : 40 % d’ici 2030, 50 % d’ici 2040 et 60 % d’ici 2050.

Voici les deux premières étapes-clé pour réaliser ces objectifs de réduction de la consommation selon l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) :

  1. Auditer son bâtiment

L’audit doit intégrer les aspects énergétiques, techniques et architecturaux. Celui-ci doit permettre d’identifier les faiblesses du bâtiment existant (enveloppe, caractéristiques dimensionnelles, etc.), mais également ses atouts naturels (éclairage naturel important, ventilation efficace, présence de végétaux, orientation, etc.).

  1. Connaître l’importance donnée à la rénovation et la durée des travaux vous aidera à organiser la vie de bureau de votre entreprise.

L’ADEME recense trois niveaux de rénovation :

  1. Partielle,
  2. Globale en une étape,
  3. Globale en plusieurs étapes.

Le réchauffement climatique est aujourd’hui considéré comme une préoccupation majeure. Il est essentiel de préserver l’environnement et ses ressources naturelles, limiter les déchets, réduire les émissions de CO2 et réaliser des économies d’énergie.

La construction durable est l’un des moyens de protéger notre planète tout en améliorant notre mode de vie.

A propos de l'auteur Adrien Lafond

Pendant près de 5 ans, Adrien a été dans l'équipe des contrôleurs d'Anco, pour des projets de construction allant de la maison individuelle à la tour de 20 étages. Passionné de nouvelles technologies et initiateur de ce blog, il est maintenant responsable de la communication d'Anco en télétravail.

    Professionnels, on vous recontacte