Mission PV : que vérifie le contrôle technique ?

Tout savoir sur la mission PV du contrôle technique

Tout savoir sur la mission PV du contrôle techniqueLe contrôle technique joue un rôle essentiel dans la prévention des risques susceptibles de se produire dans les projets de construction. C’est pourquoi le bureau de contrôle propose différentes missions de contrôle technique.

L’avis du contrôleur technique porte notamment sur les problèmes qui concernent la solidité de l’ouvrage et la sécurité des personnes. Cependant, il peut aussi effectuer des missions dites complémentaires à la demande du maître d’ouvrage, comme par exemple la mission PV. 

Découvrez le rôle de la mission PV dans le contrôle technique et ses différentes prestations. 

La mission PV du contrôle technique : Qu’est-ce que c’est ?

La mission PV du contrôle technique est relative au récolement et à l’examen des procès-verbaux d’essai des équipements, communiqués par les entreprises.

En effet, les entreprises de BTP effectuent des essais sur les installations techniques pour s’assurer de leur bon fonctionnement avant la réception afin de corriger les éventuels dysfonctionnements, tout en réduisant les coûts de non qualité.

Les installations et les équipements concernés par la mission PV sont les suivants :

  • Ascenseurs, montes-charge et escaliers mécaniques,
  • Portes et portails automatiques,
  • Chauffage, conditionnement d’air et ventilation mécanique,
  • Plomberie sanitaire, réseau d’alimentation en eau et réseau d’évacuation,
  • Installations électriques et portiers électroniques,
  • Réseaux de distribution collective et radiodiffusion.

Les différentes prestations de la mission PV 

La mission PV du contrôle technique comporte les prestations suivantes :

  • L’analyse des documents de consultation des entreprises,
  • Le récolement des procès verbaux d’essais et vérifications d’auto-contrôle effectuées sur les installations par les entreprises,
  • Un avis sur les résultats des procès verbaux en question. 

En revanche, la mission PV ne comprend pas :

  • Le contrôle des documents de conception ou d’exécution,
  • L’examen des installations sur le chantier,
  • L’assistance aux essais. 

Mission PV et attestations d’essais de fonctionnement

Il faut savoir que les essais et vérifications sur les installations étaient jusqu’alors consignés dans les procès-verbaux gérés par les bureaux de contrôle : les PC Coprec. Désormais, ces PV sont remplacés par les attestations d’essais de fonctionnement de l’Agence Qualité Construction (AQC). 

Ces attestations peuvent être demandées par le le bureau de contrôle, le maître d’ouvrage, son assureur dommages ouvrage, la maîtrise d’œuvre ou encore l’entreprise générale. 

Les équipements concernés sont les installations électriques de logements ou de services généraux, les portiers électroniques, la VMC simple flux, les réseaux d’eau intérieurs aux bâtiments ainsi que les évacuations d’eau intérieures et extérieures aux bâtiments.

Chaque attestation est autonome et indique : 

  • À qui s’adressent ces attestations,
  • Les pré-requis aux essais, leur planification et le lieu où ils doivent être réalisés,
  • Les équipements sur lesquels portent ces essais,
  • L’objectif et la nature des essais de fonctionnement,
  • Le mode d’emploi et l’enregistrement des essais,
  • Les appareils de mesure nécessaires,
  • La description des essais.

A propos de l'auteur Adrien Lafond

Pendant près de 5 ans, Adrien a été dans l'équipe des contrôleurs d'Anco, pour des projets de construction allant de la maison individuelle à la tour de 20 étages. Passionné de nouvelles technologies et initiateur de ce blog, il est maintenant responsable de la communication d'Anco en télétravail.

    Professionnels, on vous recontacte