Le diagnostic amiante : comment ça se passe ?

Déroulement d'un diagnostic amiante

Déroulement d'un diagnostic amiante

L’amiante est un matériau qui a été utilisé pendant de très nombreuses années pour servir de matériau isolant. Cependant, il est aujourd’hui reconnu que ce dernier peut avoir des conséquences néfastes sur la santé. C’est pourquoi un diagnostic amiante doit être effectué en cas de doute et sur tous les bâtiments construits avant le 1er juillet 1997 et avant toute transaction immobilière.

Découvrez dans cet article comment un diagnostic amiante se passe.

Comment se fait un diagnostic amiante ?

Un diagnostic amiante a pour but de repérer toute trace de ce matériau dans une construction. Cela concerne tous les bâtiments, publics ou privés.

Ce diagnostic doit être réalisé par des professionnels certifiés par le COFRAC (Comité Français d’Accréditation).

Toutes les parties d’un bâtiment sont soumises à vérification, ce qui inclut le garage, les dépendances et même un simple abri de jardin.

Il existe plusieurs types de diagnostic amiante :

  • Le diagnostic avant vente,
  • Le diagnostic avant travaux,
  • Le diagnostic avant démolition,
  • Le contrôle régulier (qui suit un diagnostic),
  • Les dossiers techniques amiante (DTA),
  • Les dossiers Amiante Parties Privatives.

Le mode opératoire du diagnostic amiante étape par étape

Un diagnostic amiante se déroule en suivant quatre étapes. Il s’agit d’un travail minutieux dont l’enjeu majeur est la préservation de la santé des personnes qui travaillent ou vivent dans le bâtiment.

Pour rappel, c’est l’inhalation des fibres d’amiante qui met la santé en danger.

1. Le diagnostic amiante

Lors du diagnostic, le professionnel recherche la présence d’amiante dans le bâtiment. Il se concentre, par exemple, sur les calorifugeages, les faux plafonds qui datent d’avant le 1er juillet 1997 ainsi que les flocages.

À la suite de ce diagnostic, l’expert classe ses observations par état de conservation et transmet ses prélèvements à un laboratoire.

2. L’étude en laboratoire

Lors de cette étape, les chercheurs déterminent quelle quantité d’amiante est présente et quels sont les endroits à désamianter.

3. Création du plan de retrait

Avant les travaux de désamiantage, un plan de retrait doit être soumis aux autorités compétentes. Celui-ci indique les travaux à effectuer ou les zones à démolir.

4. La réalisation des travaux

Enfin, les travaux de désamiantage peuvent avoir lieu. Pour cela, des détecteurs précis d’amiante sont utilisés.

À la fin des travaux, une analyse a lieu pour vérifier qu’il ne reste aucune trace d’amiante.

Le diagnostic amiante : comment ça se passe s’il est positif ?

Si le diagnostic révèle la présence d’amiante dans un bâtiment, plusieurs cas de figure peuvent se présenter. Tout va dépendre de la quantité d’amiante trouvée dans le bâtiment et de l’état de conservation indiqué dans le diagnostic.

Si le diagnostic révèle un bon état général, c’est un contrôle régulier qui devra avoir lieu.

En cas de quantité d’amiante plus importante ou de matériaux dégradés, il faut, en revanche, réaliser des travaux complets de désamiantage.

Le diagnostic amiante est donc un procédé contrôlé et obligatoire. En effet, aucune transaction immobilière ne peut être conclue sans diagnostic amiante valable pour les maisons construites avant juillet 1997.

A propos de l'auteur Adrien Lafond

Pendant près de 5 ans, Adrien a été dans l'équipe des contrôleurs d'Anco, pour des projets de construction allant de la maison individuelle à la tour de 20 étages. Passionné de nouvelles technologies et initiateur de ce blog, il est maintenant responsable de la communication d'Anco en télétravail.

    Professionnels, on vous recontacte