Quel bois privilégier pour construire sa terrasse ?

Savoir quel bois choisir pour sa terrasse
Savoir quel bois choisir pour sa terrasse

Noble, durable et confortable, le bois permet de créer une terrasse conviviale et chaleureuse ouvrant vers un jardin ou une piscine. Cependant, tous les bois ne s’utilisent pas sur une terrasse.

Découvrez dans cet article quel bois choisir pour construire votre terrasse et comment l’entretenir pour en profiter le plus longtemps possible.

Quel bois choisir pour sa terrasse ?

Les classes de bois à privilégier pour une terrasse

Il existe cinq classes d’emploi pour l’usage du bois. Celles-ci permettent de bien choisir son bois en fonction de son utilisation (meuble intérieur, terrasse extérieure, parquet, etc.).

Les classes 1 et 2 sont conseillées pour un usage du bois en intérieur ou sous abri. Les bois de ces classes ne supportent pas un taux d’humidité supérieur à 20 %.

La classe 3 peut être installée en extérieur car celle-ci résiste aux intempéries. Cette classe n’est cependant pas très résistante à l’humidité stagnante. L’utilisation du bois de classe 3 est donc préférable pour les bardages qui sont des surfaces verticales sur lesquelles l’eau s’écoule facilement.

Pour s’adapter à une exposition extérieure en terrasse (surface horizontale), il est recommandé d’utiliser un bois de classe 4. Ces bois peuvent supporter un contact direct avec le sol et l’eau douce. Le bois de classe 4 se montre également résistant face aux champignons et aux insectes xylophages.

Le bois de classe 5 résiste à l’eau de mer. Ce bois est donc destiné à la construction d’un ponton ou d’une terrasse en bord de mer.

Quel type de bois utiliser pour une terrasse ?

Pour une utilisation en terrasse, les bois peuvent être rangés en quatre grandes familles : les pins, les bois exotiques, les bois thermochauffés et les bois composites.

1. Les terrasses en pins (bois résineux)

Le pin autoclave

Il s’agit d’un pin traité avec injection sous pression d’un produit chimique le rendant imputrescible. Anciennement proposé dans une teinte verdâtre, vous le trouverez aujourd’hui la plupart du temps coloré d’un « brun autoclave ».

Ce bois est l’option la moins onéreuse pour un plancher de terrasse. Le pin autoclave offre une durée de vie d’environ 15 ans.

Le Red Cedar

Ce bois provient d’Amérique du Nord et est naturellement résistant sans aucun traitement. Celui-ci prend une belle teinte grise avec le temps. Sa durée de vie est d’une quinzaine d’années. Son prix est le plus élevé parmi les bois résineux.

Le douglas

Également appelé pin d’Oregon, le douglas pousse localement en France. C’est le bois le plus utilisé pour la construction en bois en raison de sa grande résistance aux champignons et aux insectes.

Le douglas possède une teinte saumonée. Pour parfaire son aspect naturel et sa texture, vous pouvez appliquer un saturateur de teintes « douglas », brun ou gris.

Sa durée de vie est d’une quinzaine d’années.

Le mélèze

Ce bois assez clair est naturellement imputrescible. Sa durée de vie est, en moyenne, de 20 à 30 ans.

2. Les terrasses en bois exotiques

Grâce à leur densité, les bois exotiques sont plus résistants aux intempéries et aux tâches que les pins.

Le padouk

Ce bois originaire d’Afrique centrale est rouge avec un beau veinage. Le padou possède l’avantage d’avoir une durée de vie quasi illimitée. Son autre avantage est sa densité qui ne fait pas d’échardes.

L’ipé

L’ipé est un bois originaire d’Amérique du Sud. De couleur brun-rouge foncé, celui-ci possède un très beau veinage. L’ipé présente une excellente durabilité et une grande résistance mécanique.

L’ipé peut convenir pour des pontons et est également parfait pour les decks de piscines, toujours exposés à l’eau. Notons cependant que son prix a flambé du fait de la demande croissante.

Le cumaru

Ce bois vient d’Amérique du Sud. Malgré sa grande résistance aux tâches, le cumaru est assez nerveux et peut se déformer en cas de mauvais séchage.

Le teck

Le teck est un bois originaire d’Asie. Celui-ci est protégé et difficile à obtenir, son prix est de ce fait conséquent.

3. Les terrasses en bois thermochauffés

Les bois locaux, comme le frêne et le peuplier, peuvent couvrir les terrasses si ceux-ci ont reçu un traitement qui les durcit appelé « rétification ».

Chauffés à plus de 200 °C dans un four, ces bois deviennent plus résistants aux insectes et aux champignons. Ceux-ci subissent peu les dégradations liées à l’humidité environnante.

Les bois thermochauffés possèdent une durée de vie d’environ vingt ans.

4. Les terrasses en bois composites

Le bois composite est constitué de matière plastique et de fibres de bois, ou parfois de fibres végétales comme le chanvre ou le bambou. Son aspect reste identique dans le temps, à l’inverse du bois, qui évolue. Le composite peut être considéré comme une alternative au bois exotique.

Le principal avantage du bois composite est de pouvoir poser les lames de terrasse avec des fixations invisibles. À la différence des lames en bois naturel qui se vissent, les bois composites possèdent des fixations qui se clipsent.

Bon à savoir :

Les bois répondant aux critères d’exploitation raisonnable et de gestion durable des forêts sont signalisés par le label FSC.

Entretien d’une terrasse en bois

Une fois votre deck fini, il est primordial de penser à son entretien. Celui-ci vous permettra de conserver un beau deck des années durant.

Orientées horizontalement, les lames subissent de plein fouet la pluie, l’eau stagnante et les ultraviolets.

Après un nettoyage à l’eau en profondeur, et éventuellement un sablage, choisissez une lasure ou un vernis qui soit adapté à l’essence de bois choisie. La fréquence de l’entretien varie entre un et trois ans.

Notons également que tous les bois de terrasse ont tendance à griser naturellement.  À titre d’exemple, si le padouk n’est pas couvert de saturateur, celui-ci devient gris argent en trois à quatre mois sous l’action de la lumière. Les autres essences grisent en général en deux ans.

Si vous regrettez la teinte d’origine du bois, sachez qu’il existe des produits professionnels dégriseurs. Vous pouvez également passer régulièrement un saturateur de la couleur souhaitée.

Questions fréquentes sur la construction de terrasses en bois

À quel budget s’attendre pour construire une terrasse en bois ?

En fonction du type de bois sélectionné, il faut compter entre 15 et 100 € par mètre carré pour la matière première. La pose par un professionnel coûte en moyenne entre 40 et 60 € du mètre carré.

Quel type de bois choisir pour construire une terrasse ?

Pour construire une terrasse en bois, il faut choisir idéalement un bois de classe d’emploi 4 qui a une bonne résistance à l’eau douce. Le pin ou les bois exotiques sont souvent les plus recherchés pour une terrasse en bois résistante.

A propos de l'auteur Adrien Lafond

Pendant près de 5 ans, Adrien a été dans l'équipe des contrôleurs d'Anco, pour des projets de construction allant de la maison individuelle à la tour de 20 étages. Passionné de nouvelles technologies et initiateur de ce blog, il est maintenant responsable de la communication d'Anco en télétravail.

    Professionnels, on vous recontacte