Comparatif des matériaux de construction

Matériaux de construction traditionnels ou modernes ? Briques, parpaings, bois, béton cellulaire, paille, terre crue… Qu’est ce qui doit déterminer votre choix ?

Il faut distinguer 2 utilisations des matériaux de construction : le matériau struturel, qui fait tenir la maison debout, et les matériaux non structurels, qui peuvent avoir de multiples fonctions : esthétiques, étanchéité, isolation…
Quand on parle d’une maison en bois par exemple, on parle du matériau de structure (et non pas d’une maison en dur avec un bardage bois), car ce matériau sera prédominant dans la construction, et définira le style d’habitat de la maison. Si la fonction première d’une maison est de vous offrir un toit, une maison en bois ou béton sont très différentes à vivre.

Le choix d’un matériau pour la construction de sa maison peut paraître difficile, car de nombreux critères entrent en jeu, et que chaque matériau a ses forces et ses faiblesses.

Voici donc un comparatif des principaux matériaux, pour vous aider à faire votre choix entre le parpaings béton, le bloc de béton cellulaire, la brique, et le bois. Pour ajouter un peu d’eau au moulin, nous avons ajouté la terre crue et la paille.

 

Un peu d’Histoire des matériaux

Maison en terre crue : Le matériau le plus vieux au monde
Maison en parpaings : avant 1952
Béton cellulaire : 1924
Maison en briques : 7 000 ans avant J-C…
Maison en bois : 1100 avant J-C
Maison en paille : 1920

 

Où ces matériaux sont-ils utilisés ?

§ Parpaings : Partout
§ Maison en briques : Partout
§ Maison en bois : Partout
§ Maison en paille : USA, Canada, Europe, Asie, Australie
§ Maison en terre crue : Partout. En France, 4 grandes régions françaises utilisent la terre crue qui représente 15% du patrimoine bâti français en 2010 : Rhône-Alpes utilisant le système du pisé pour ses maisons en terre porteuse, le Sud Ouest privilégiant l’adobe, le torchis est prédominant dans le Nord-Pas-de-Calais et sa terre argileuse, la bauge est caractéristique de la Bretagne (source wikipedia).

 

Robustesse et solidité des matériaux de construction

Face au vent

○ Maison en Parpaings : excellente
○ Maison en Béton cellulaire : très bonne
○ Maison en Briques : excellente
○ Maison en Bois : très bonne si conception et réalisation dans les normes
○ Maison en Terre crue : très bonne
○ Maison en Paille : manque de retours d’expérience, potentiellement bonne

Risque sismique – atouts du matériau si conception et réalisation dans les normes

○ Parpaings : très bonne
○ Béton cellulaire : très bonne
○ Briques : très bonne avec des briques de haute résistance
○ Bois : excellente
○ Terre crue : mauvaise
○ Paille : potentiellement bonne, mais absence de normes

Risque d’incendie

○ Parpaings : excellent
○ Béton cellulaire : excellent
○ Briques : très bon
○ Bois : bon comportement
○ Terre crue : NC
○ Paille : bon comportement pour la paille compressée

Face à l’humidité

○ Parpaings : assez mauvaise, nécessite une coupure anti-capillarité
○ Béton cellulaire : assez mauvaise, nécessite une coupure anti-capillarité
○ Briques : Très bonne
Bois : le bois ne doit pas être au contact prolongé avec l’humidité
Terre crue : selon le procédé, est très sensible
Paille : Très sensible

Vulnérabilité particulière

Parpaings : RAS
Briques : RAS
Bois : termites et humidité
Terre crue : gel-dégel
Paille : pourrissement si humidité prolongée

 

Coût

Maison en parpaings, en briques, et en bois, les 3 matériaux traditionnels les plus utilisés, peuvent avoir un coût comparable si on compare le budget global (construction + exploitation) de maisons construites dans le respect des normes actuelles, notamment les règlementations thermiques.

Ce point est très variable, et il est difficile de tirer des conclusions définitives. Par exemple, une maison en kit bois en autoconstruction, une maison en parpaings hors règlementation, et une maison en parpaings qui la respecte auront des coûts de construction très variables.

La terre ne coûte rien, sauf en main d ‘œuvre.

 

Facilité de construction

Parpaings : technique courante et maitrisée
Briques : technique courante et maitrisée pour la brique traditionelle, alors que le montage de la brique monomur reste assez technique.
Bois : chantier sec et facile à ranger
Terre crue : beaucoup de main d’œuvre requise
Paille : difficulté à se procurer/fabriquer le matériau

 

Délai de construction

Parpaings : RAS
Béton cellulaire : rapide
Briques : RAS
Bois : rapide

 

Esthétique

§ Maison en parpaings
Maison en briques
Maison en bois
Maison en terre crue
Maison en paille

 

Qualité d’isolation thermique

§ Parpaings : mauvais isolant, une couche isolante est nécessaire.
§ Béton cellulaire : très isolant. Selon son épaisseur, on peut se passer d’isolant complémentaire.
§ Briques : très bonne, avec une forte inertie thermique pour un confort d’été et d’hiver
§ Bois : Excellente
§ Terre crue : Peu isolante, mais grande inertie thermique. En été, rend ainsi la fraîcheur de la nuit durant le jour
§ Paille : excellente

 

Isolation acoustique et réverbération

○ Maison en parpaings : le béton nu résonne.
○ Maison en béton cellulaire : assez bonne isolation
○ Maison en briques : très bonne
○ Maison en bois : médiocre, nécessite l’adjonction de couches supplémentaires
○ Maison en paille
○ Maison en terre crue : très bonne

 

Confort

Toucher

○ Parpaings : RAS
○ Maison en briques : RAS
○ Maison en bois : chaleureux
○ Terre crue : frais
○ Paille : souvent revêtue de terre crue à l’intérieur

Respirabilité

Maison en parpaings : RAS
Maison en briques : Très bonne
Maison en bois : Très bonne
Maison en terre crue : Très bonne
Maison en paille : NC

Régulation de l’Humidité

Parpaings : RAS
Briques : très bonne
Bois : très bonne
Terre crue : excellente
Paille : NC

 

Environnement

Energie nécessaire à la fabrication du matériau, appelée énergie grise

○ Maison en parpaings : Pas de cuisson du parpaing mais la fabrication du ciment qu’il contient nécessite beaucoup d’énergie.
○ Maison en briques : l’énergie de la cuisson de la brique semblerait plus importante que celle du parpaing.
○ Maison en bois : écologique si provient d’une forêt durablement gérée
○ Maison en paille : très peu d’énergie requise par la botteleuse
○ Maison en terre crue : utilise peu d’eau, et peu ou pas d’énergie.

Transport du matériau

○ Maison en parpaings : transport réduit, du fait du maillage du réseau en France
○ Béton cellulaire : matériau plus léger que le parpaing,
○ Maison en briques : à minimiser, matériau lourd
○ Maison en bois : matériau léger et structure peu encombrante réduisent beaucoup le transport
○ Maison en paille : dépend de la source locale ou distante de ce matériau difficile à trouver
○ Maison en terre crue : ressource locale a priori abondante sur place

Matériau renouvelable

○ Maison en parpaings : non
○ Béton cellulaire : non
○ Maison en briques : oui
○ Maison en bois : oui, si issu de forêt durablement gérées
○ Maison en paille : oui
○ Maison en terre crue : oui

Recyclabilité

○ Maison en parpaings : oui
○ Béton cellulaire : oui
○ Maison en briques : oui
○ Maison en bois : oui
○ Maison en paille : oui
○ Maison en terre crue : oui

 

Santé

○ Maison en parpaings : RAS
○ Maison en briques : RAS
○ Maison en bois : Attention aux traitements bois qui peuvent être très nocifs comme le CCA et CCB
○ Maison en paille : RAS
○ Maison en terre crue : RAS

 

Durée de vie et entretien

○ Maison en parpaings
○ Maison en briques
○ Maison en bois : vigilance et réactivité accrue nécessaire face aux problèmes d’humidité.
○ Maison en paille : vigilance et réactivité accrue nécessaire face aux problèmes d’humidité
○ Maison en terre crue :

 

Maintenant que vous connaissez les caractéristiques des principaux matériaux de construction, pensez à prendre en compte votre terrain. Quelles sont les spécificités du lieu d’implantation de votre future maison ? Climat, exposition au vent, au froid, à la chaleur, au bruit, à l’humidité… Et enfin choisissez le matériau qui vous paraît le plus adapté, pour construire une maison agréable à vivre.


Sources

http://fr.wikipedia.org/wiki/Terre_crue
http://www.ecohabitation.com/guide/terre-crue
http://www.construiresamaison.com/travaux/materiaux-de-construction/le-beton-cellulaire/le-beton-cellulaire-a3384
http://www.construiresamaison.com/travaux/materiaux-de-construction/10-bonnes-raisons-de-construire-en-bois/le-bois-c-est-bon-pour-la-planete-a10310
http://www.haus.rubner.com/fr/au-sujet-du-bois/lhistoire-de-la-construction-en-bois/de-1100-a-750-av-j-c/
Traitement des bois
http://fr.wikipedia.org/wiki/Traitements_conservateurs_des_bois
http://www.hcsp.fr/docspdf/cshpf/ra_mv_2000.pdf
Béton cellulaire
http://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%A9ton_cellulaire
Article intitulé : « ECOCONSTRUCTION La paille remporte son premier succès » ; Environnement magazine, N° 1698, 02/06/2011, Codif titre : 03096
http://www.lexpress.fr/actualite/environnement/quel-materiau-choisir_759988.html
http://www.lamaisonenpaille.com//1024×800/frame.htm
http://www.maison.com/architecture/maison-basse-consommation/match-parpaing-bloc-beton-monomur-beton-cellulaire-4717/
http://www.compaillons.eu/

A propos de l'auteur Adrien Lafond

Pendant près de 5 ans, Adrien a été dans l'équipe des contrôleurs d'Anco, pour des projets de construction allant de la maison individuelle à la tour de 20 étages. Passionné de nouvelles technologies et initiateur de ce blog, il est maintenant responsable de la communication d'Anco en télétravail.