Le Blog des ingénieurs d'Anco

Conseils pratiques pour mieux construire

22
Déc

Les Grands Principes de la RT 2012

Posté par le dans Normes de construction
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Imprimer

La Règlementation Thermique 2012 (RT2012) entre en vigueur pour tous les bâtiments neufs à partir du 1er janvier 2013. Revenons sur les points principaux de cette norme ambitieuse, qui sera à n'en pas douter le sujet de toutes les conversations sur les chantiers en 2013.

La Règlementation Thermique la plus ambitieuse

Les Règlementations thermiques, de 1974 à 1988, fixaient des exigences de moyen, comme l'épaisseur minimale de l'isolant, la qualité du vitrage, des équipements de chauffage...

La RT 2000 était une rupture, car elle imposait un objectif de résultat : une performance minimale à atteindre.

Depuis la RT 2000, ces performances minimales à atteindre sont révisées régulièrement par les RT, pour toujours plus de performance énergétique. Et c'est sur le chiffre que la RT 2012 est ambitieuse : Entre la norme RT 2005 et la RT 2012, la consommation devra être divisée par 3 ! La RT 2012 va ainsi généraliser les Bâtiments à Basse Consommation (BBC).

En moyenne :
RT 2005 : 150 kWh/m².an
RT 2012 : 50 kWh/m².an

C'est la première fois qu'une nouvelle règlementation thermique impose une réduction de consommation aussi importante (66%). La RT 2005 constituait une amélioration de 15% par rapport à la RT 2000, qui diminuait d'environ 20 à 40% la consommation par rapport à la RT 1988.

Obligations de résultat : 3 grandes exigences de performance...

1 Besoin bioclimatique réduit

Le besoin bioclimatique est une notion qui a pour but de remettre le bon sens au cœur de la conception d'un bâtiment. Selon sa forme en plan, en élévation, son orientation par rapport au soleil, son exposition au vent, un bâtiment va avoir des besoins accrus ou réduits en chauffage, en clim, en éclairage.

Peut-être pour éviter des bâtiments à forte consommation, compensée par une forte production d'énergie renouvelable, ce qui limiterait les futurs bâtiments à énergie positive, le législateur soutient ici l'idée de produire des bâtiments avec des besoins réduits; indépendamment de la performance des équipements (chauffage, éclairage, production d'énergie renouvelable...)

2 Réduction de la consommation d'énergie primaire

C'est le fameux seuil des 50kWh/m².an. Cet objectif pousse les constructeurs, en plus de limiter le besoin, à adopter des équipements performants, à haut rendement (chauffage, clim, eau chaude, éclairage...)

La consommation maximale indiquée ci-dessus est modulée selon la région, l'altitude et le type de bâtiment.

3 Amélioration du confort d'été

Pas d'évolution des performances à atteindre concernant le confort d'été pour l'instant : elle sont les mêmes que celles de la RT 2005. La température la plus chaude atteinte dans les locaux, au cours de 5 jours consécutifs très chauds d'été n'excède pas une température définie selon la région et l'altitude.

Une évolution prochaine de cette exigence devrait arriver vers fin 2013 - 2014. Elle devrait prendre en compte le nombre d'heures d'inconfort, où la température excède 26°, ainsi qu'une différenciation de l'inconfort durant la nuit et le jour.

 

...mais aussi des obligations de moyens

Sont fixés par la RT 2012, des obligations :

Obligation de recourir aux énergies renouvelables

Système de mesure de la consommation d'énergie obligatoire

Système de régulation et thermostat obligatoire

Stores ou volets obligatoires sur les fenêtres et porte-fenêtres des chambres (pour le confort d'été)

Minuterie d'éclairage pour les parties communes et les parkings des logements collectifs

 

et des exigences minimales et maximales sur les produits mis en oeuve:

Isolation minimale entre des locaux à occupation discontinue (logement / commerce par exemple)

Surface minimale de fenêtres et de baies, pour favoriser l'éclairage naturel

Ouverture minimale des fenêtres, pour permettre la ventilation en été

Traitement des ponts thermiques : perte maximale autorisée

 

Constructions neuves concernées par la RT 2012

Certains bâtiments sont déjà soumis à la RT 2012 depuis le 28 octobre 2011, comme les logements en zone ANRU, les écoles et les bureaux.

A compter du 1er janvier 2013, tous les bâtiments neufs seront soumis à la RT 2012, la date de dépôt de demande de permis de construire faisant foi.

Et les bâtiments existants ?

La RT 2012 devient obligatoire pour tous les bâtiments neufs le 1er janvier 2013. Mais elle concerne également le patrimoine bâti. En effet, pour les très grosses rénovations, il faudra faire une étude thermique et appliquer la RT 2012.

{gallery}rt-2012/rt-existant:::1{/gallery}

Pour les rénovations petites à moyennes, la loi ne change pas, enfin pas encore, c'est donc toujours le décret n°2007-363 du 19 mars 2007 qui fixent les performances à atteindre dans l'existant. En résumé, il faut améliorer les caractéristiques thermiques et les performances énergétiques des éléments qui sont touchés par la rénovation.

 

 

En route vers... le bâtiment à énergie positive et la RT 2020

Les précurseurs...

Avant même l'application de la RT 2012, des maîtres d'ouvrage soumis à la RT 2005 mais déjà sensibilisés, ont joué le rôle de précurseurs en construisant selon des labels de performance plus exigeants : BBC (similaire à la RT 2012), THPE et HPE en France, Minergie originaire de Suisse, et PassivHaus qui vient d'Allemagne.

...se dirigent maintenant vers le bâtiment à énergie positive

La prochaine RT 2020, et avant cela le label BePos, s'orientent vers la production d'énergie par les bâtiments.

Citons quelques initiatives déjà en cours pour expérimenter ce genre de constructions :

  • Tour de bureaux Elithis, et retour d'expérience après 1 an d'exploitation
  • Bureaux "Green Office" par Bouygues : retour d'expérience après 1 an d'exploitation
  • Communauté urbaine de Bordeaux
  • immeuble de bureaux « Bonne Energie »
  • MFC 2020

{gallery}rt-2012/maison-passive::::2{/gallery}

S'il est vrai qu'il reste beaucoup à faire, notamment pour les bâtiments existants, on ne peut que saluer ce profond changement de cap effectué par le monde de la construction, en moins de 50 ans.

Appréhendez-vous la RT 2012 ? Laissez vos impressions dans les commentaires.


Sources
http://www.rt-batiment.fr/batiments-neufs/reglementation-thermique-2012/presentation.html
http://www.legrenelle-environnement.fr/Comprendre-la-reglementation,1394.html
"RT 2012 et RT Existant" de D.Molle et P-M. Patry (Ed. Eyrolles)
http://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9glementation_thermique_%28France%29#.C3.89volution
http://fr.wikipedia.org/wiki/B%C3%A2timent_%C3%A0_%C3%A9nergie_positive

 

Notez cet article:
0

Pendant près de 5 ans, Adrien a été dans l'équipe des contrôleurs d'Anco, pour des projets de construction allant de la maison individuelle à la tour de 20 étages. Passionné de nouvelles technologies et initiateur de ce blog, il est maintenant responsable de la communication d'Anco en télétravail.

Commentaires

  • Invité
    F. mercredi, 30 octobre 2013

    Bonjour, quelle est votre source pour l'application de la RT 2012 en rénovation lourde ? Les textes sont clairs pour une rénovation lourde (Coût supérieur à 25% du coût de la construction, SHON supérieure à 1000 m² et postérieur à 1948) on applique la RT EXISTANTE - globale, pour les autres cas nous appliquons la RT EXISTANTE - élément par élément. En aucun cas il n'est question de RT 2012 en rénovation. Rappelons que même avec une très grosse démolition et de nouveaux murs c'est la RT existante qui s'applique.

    Bien cordialement,

    F.

  • Veuillez vous connecter d'abord avant d'ajouter un commentaire

Commenter cet article

Invité
Invité samedi, 18 novembre 2017