Le Blog des ingénieurs d'Anco

Conseils pratiques pour mieux construire

02
Sep

Rénovation d'un appartement en autoconstruction - Bilan 1/4 : le Temps

Posté par le dans Faire construire sa maison
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Imprimer

Rénover un appartement soi-même, même s'il s'agit d'un petit studio, est extrêmement chronophage. S'il n'y avait qu'à construire... Mais le chantier est un "package" qui inclut d'autres aspects. Voici un retour d'expériences personnelles, et ce que je changerais si c'était à refaire.

 

A noter que si vous faîtes rénover votre appartement par une entreprise et un architecte, il vous en coûtera aussi du temps, car il est rare de déléguer tous les choix à l'architecte.

1) Si vous avez une traite à payer, Temps = Argent

Ce point est très important. Si vous êtes primo-accédant, motivé par le fait de ne plus "jeter un loyer par les fenêtres", au moment où se programme votre chantier, il est très important de ne pas penser "une traite = argent investi". Pourtant, c'est vrai, mais au moment où vous faîtes vos travaux, vous payez une traite et vraisemblablement, un loyer. La traite doit être considérée comme une dépense de chantier, ni plus ni moins. Et cette traite va vous pressuriser fortement pour finir le chantier le plus rapidement possible.

Solution : si vous pouvez, autant que possible, décalez le début des traites. Les banques acceptent en général 3 ou 4 mois de décalage. Et dans 15, 20 ou 25 ans, cela vous sera indolore de payer plus longtemps...

Si c'était à refaire : Le surcoût dû à la durée du chantier a considérablement diminué l'intérêt financier de l'autoconstruction dans mon cas. L'expérience personnelle a été riche, donc je me réserve le droit ne pas conclure sur la seule base du coût...

2) Conception de votre future maison

La conception prend beaucoup, beaucoup de temps, surtout si vous êtes perfectionniste. Prenez le temps qu'il faut pour vous projeter au maximum dans votre future maison, et prévoyez les moindres détails , pour ne plus hésiter par la suite. Notamment :

  • Distribution des pièces, des cloisons, des niches (chronophage !)

Solution : prévoir du...Temps, même s'il en manque, pour aller voir un cuisiniste avant de valider votre conception. De même, si vous voulez des placards beaux et bon marché, les caissons tout-fait de chez Ikéa, Casto, Lapeyre ont des largeurs et profondeurs données, mieux vaut ne pas s'en rendre compte à la fin (histoire vécue...).

  • Installation électrique : prises électriques, interrupteurs, points lumineux, tv, internet...

Risque : oublier de passer une gaine est pénible...devoir casser ce qui vient d'être construit pour passer la dite gaine l'est encore plus...

  • Réseaux d'eau : une fois la distribution des pièces terminées, le plan de plomberie est assez facile à réaliser. Le plus long consiste à valider un choix pour la cuisine, surtout s'il y a un ilôt central raccordé.

  • Les équipements : choisir un WC n'est pas la tâche la plus compliquée qui soit, il faut néanmoins en choisir un. Esthétique, gain de place dans une mini-salle de bain, l'offre est vaste, cela induit beaucoup de temps à choisir. Vasque, meuble-vasque, robinetterie, douche encastrée ou colonne de douche classique, équimement de marque reconnue ou premier prix etc etc etc.

Si c'était à refaire : je prendrais le temps qu'il faut pour tout valider jusqu'au dernier détail, pour éviter d'avoir trop de questions à me poser sur le chantier. Mais est-ce vraiment possible ?

 

3) Les Achats de matériaux

Acheter est définitivement l'aspect le plus chronophage du chantier. C'est peut-être ce qui justifie le plus la différence de coût entre une rénovation par un entrepreneur et une rénovation en autoconstruction.

Pour économiser votre temps sur les achats :

Identifiez tous les magasins près de chez vous

Pour les gros achats, allez plus loin si c'est nécessaire, mais s'il vous faut juste des joints, un sac de colle qui manque...allez au plus près, même si c'est plus cher.
Passez vos commandes le soir sur internet, pour ne pas arpenter tous les rayons.
Si vous faîtes faire vos travaux et que vous vous chargez des achats, mettez une pression importante à votre entrepreneur pour qu'il vous dise à l'avance ses besoins. Anticiper est le maître mot pour ne pas perdre trop de temps sur les achats.
Achetez plutôt plus que pas assez. S'il vous manque quelques sacs de mortier pour finir la chape, vous êtes bon pour un aller-retour, beaucoup de temps perdu, et cette tâche ne sera finie que le lendemain.
C'est là l'importance de bien choisir vos magasins : s'ils sont pointilleux, longs ou pénibles pour les retours, vous hésiterez tout le temps sur les quantités à acheter, et sur tel ou tel produit. Sils sont ouverts et regardent à peine l'état de la marchandise retournée (si si), vous serez serein. Personnellement, j'ai retourné environ une fois par mois, beaucoup de fournitures non utilisées.

 

Si c'était à refaire : Je referais la même chose. Car en dépit du temps passé en grandes surfaces, on apprend considérablement en achetant. Cela a enrichi ma "culture produit" qui orientera mes choix de conception... pour la prochaine fois !

 

Prochain article : Rénovation d'un appartement en autoconstruction - Bilan 2/4 : L'argent

 

Notez cet article:
0

Pendant près de 5 ans, Adrien a été dans l'équipe des contrôleurs d'Anco, pour des projets de construction allant de la maison individuelle à la tour de 20 étages. Passionné de nouvelles technologies et initiateur de ce blog, il est maintenant responsable de la communication d'Anco en télétravail.

Commentaires

Commenter cet article

Invité
Invité samedi, 18 novembre 2017