Le Blog des ingénieurs d'Anco

Conseils pratiques pour mieux construire

11
Jan

Les avantages du bois contrecollé sur le bois massif

Posté par le dans Astuces et Techniques de Construction
  • Taille du texte: Agrandir Réduire
  • Imprimer

En cherchant un revêtement de sol, votre regard est happé par un joli parquet bois. Un sol en bois, c'est chaleureux au toucher, doux pour les yeux... Et ca peut même être bon pour la planète, et le portefeuille. Et si vous choisissiez du bois contrecollé plutôt que du bois massif ?

Découvrez les 6 arguments du bois contrecollé, l'alternative qui monte.

1 Esthétique identique

Les bois massifs sont constitués d'essences comme le chêne. Sur le contrecollé, les couches sous-jacentes sont composées de bois différents, souvent du bouleau. Mais l'aspect de finition est le même, car la finition est composée d'une couche de chêne.

2 Optimisation du sol
Le chêne est un bois à pousse lente, alors que le bouleau est un bois à pousse rapide.
Donc, l'utilisation du sol est réduite, il y a besoin de moins de culture à quantité de production égale.

3 Un bois qui mange du CO2
Encore une fois... Le chêne est un bois à pousse lente, le bouleau est un bois à pousse rapide.
Comme un arbre enferme plus de CO2 au cours de la phase de croissance, l'utilisation du bouleau est écologiquement très pertinente.

4 Prix du bois contrecollé
Le chêne est un bois à pousse lente, le bouleau est un bois à pousse rapide...
... Donc le bouleau est moins cher, et le prix à débourser pour du bois contrecollé est inférieur au prix du bois massif.

5 Tenue dans le temps
Le bois contrecollé bouge moins dans le temps, grâce à l'entrecroisement orthonal des différentes couches.


6 Soutient même l'économie
Il y a plus d'opérations pour fabriquer du bois contrecollé, donc plus de main d'œuvre. Donc le contrecollé soutient l'emploi. Et le bois contrecollé est un produit fabriqué en France.

 

Vous adorez le contre-collé, ou... vous avez une dent contre ? Laissez votre réaction dans les commentaires.


 

Notez cet article:
1

Pendant près de 5 ans, Adrien a été dans l'équipe des contrôleurs d'Anco, pour des projets de construction allant de la maison individuelle à la tour de 20 étages. Passionné de nouvelles technologies et initiateur de ce blog, il est maintenant responsable de la communication d'Anco en télétravail.

Commentaires

  • Invité
    Patrick BOUDET lundi, 26 août 2013

    OK pour le contrecollé vs le chêne massif, mais qu'en est-il de l'écologie de la colle? Et de la durée de vie de l'assemblage, surtout si ça vient de chine...
    J'ai apprécié cet article, j'étais parti pour du chêne massif, mais je vais étudier cette solution alternative.
    Et bravo pour l'ensemble de vos articles, j'ai notamment appris ce qu'était un pare vapeur par votre article simple, mais complet et très professionnel.
    A+

    Répondre Annuler
  • Adrien Lafond
    Adrien Lafond lundi, 23 septembre 2013

    Bonjour Patrick,
    et désolé pour le délai de cette réponse.

    Ecologie de la colle : vous parlez donc de la colle qui compose le contrecollé, pas la colle de pose. C'est vrai que vous soulevez une bonne question. Il serait intéressant d'en connaître le ratio d'utilisation (quantité bois/quantité colle), Néanmoins, je ne serais pas étonné que les couches soient assemblées sous presse et nécessitent une quantité de colle très faible. A ce sujet, les bambous condensés industriellement, qui sont un bois plutôt avec une bonne empreinte écologique (croissance rapide, abondance, peu de déboisement tant qu'il n'empiète pas sur d'autres cultures...), soulève aussi cette question, et là à mon avis, il y a plus de colle.

    L'autre point est la qualité de la colle
    il faut qu'elle soit évidemment à faible teneur de COV (Composés Organiques Volatiles), idéalement classée A+.
    Et, ça, ce serait une excellente question à poser à votre revendeur !

    Répondre Annuler
  • Jean-Pierre
    Jean-Pierre lundi, 23 septembre 2013

    Bonjour,
    C'est effectivement la colle qui pose un souci (Composés Organiques Volatiles)...
    C'est pour cette raison que le plancher est fortement déconseillé...
    Merci pour votre mine d'informations !

  • Veuillez vous connecter d'abord avant d'ajouter un commentaire

Commenter cet article

Invité
Invité samedi, 18 novembre 2017