L’accessibilité Handicapé dans les maisons individuelles : un Résumé

accessibilte-handicape-chambre.jpg

accessibilte-handicape-chambre.jpg

La norme qui régit l’accessibilité handicapé est obligatoire pour toutes les maisons neuves dont le permis de construire a été demandé après le… 1er janvier 2010. Le saviez-vous ?

 

Pour découvrir rapidement les 10 points phare de la règlementation handicapé, cette liste est volontairement non-exhaustive.

La norme prend en compte différents handicaps (vue déficiente, surdité, mobilité réduite), mais de manière générale, elle est fortement empreinte de la nécessité pour un fauteuil roulant de pouvoir circuler. Pour comprendre les distances minimales données par la règlementation, on retiendra qu’ un fauteuil roulant a besoin d’un espace libre de 1,50m de diamètre minimum pour faire demi-tour.

 

A l’extérieur de la maison

1. Pente inférieure à 5%, sauf ponctuellement sur des distances courtes.

2. Seuil de 2cm maximum, à l’extérieur comme à l’intérieur de la maison. Les seuils sont souvent situés au niveau de la porte d’entrée, dans la salle de bains, et au niveau des baies vitrées.

3. Parking : près de l’entrée et plus large qu’une place ordinaire.

 

 

A l’intérieur de la maison

 

4. Largeur des couloirs (appelés  « circulations » dans la norme) : 0,90 m mini

5. Porte d’entrée : la largeur de passage est de 0,83 m minimum, lorsque la porte est ouverte à 90°

6. Autres Portes : la largeur de passage est de 0,77 m minimum, lorsque la porte est ouverte à 90°.

Pour toutes les portes : la poignée doit être située à plus de 40cm d’un angle ou d’un mur, pour éviter le blocage d’un fauteuil roulant.

7. Fenêtres : la poignée d’ouverture doit être située entre 0,90 m et 1,30m de haut.

8. Espace minimal selon les pièces :

  • Cuisine : passage de 1,50m entre les équipements
  • Chambre : un espace libre de 1,50m de diamètre dans la chambre, 90cm de chaque côté du lit et 120cm d’espace au bout du lit (ou vice-versa), minimum.
  • Salle de bains : un espace libre de 1,50m de diamètre, minimum

9. Escaliers : largeur minimale de l’escalier de 80cm, avec un giron de marche de 24cm minimum (Attention pour les escaliers tournants qui « tournent fort », le giron, qui est le dessus de la marche sur laquelle on pose le pied, peut facilement descendre sous cette valeur de 24cm.)

10. Emplacement des interrupteurs et des prises

Interrupteurs pour l’éclairage : situés à l’entrée de chaque pièce, ils doivent être visibles de jour comme de nuit, et placés ni trop haut, ni trop bas : entre 0,90 m et 1,30m. Prises de courant : il doit y en avoir une proche de l’interrupteur à l’entrée de chaque pièce de vie

Si vous avez apprécié cet article, ou si un point important de la norme accessibilité handicapé vous paraît indispensable à rajouter à cette liste… Merci de laisser un commentaire ci-dessous


Sources

L’excellent site www.accessibilite-batiment.fr dont les images de cet article sont issues

Arrêté du 1er Août 2006

Décret n° 2006-555 du 17 mai 2006

Circulaire n° DGUHC 2007-53 du 30 novembre 2007

 

A propos de l'auteur Adrien Lafond

Pendant près de 5 ans, Adrien a été dans l'équipe des contrôleurs d'Anco, pour des projets de construction allant de la maison individuelle à la tour de 20 étages. Passionné de nouvelles technologies et initiateur de ce blog, il est maintenant responsable de la communication d'Anco en télétravail.